Forum de discussions Toulonnais

Forum de discussions Toulonnais

Forum de discussion et d'Expression Communautaire Toulonnais et ses alentours (NON OFFICIEL)
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Marseille au temps du Roi-Soleil la ville, les galères, l'arsenal

Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 157
Age : 41
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 02/12/2008

MessageSujet: Marseille au temps du Roi-Soleil la ville, les galères, l'arsenal   Jeu 2 Avr - 12:39

Marseille au temps du Roi-Soleil
la ville, les galères, l'arsenal



André Zysberg

Éditeur : Jeanne Laffitte




Quand, pourquoi et comment Marseille est-elle
devenue une ville moderne ? Cette enquête historique emmène le lecteur
au milieu du XVIIe siècle. Tout commence lorsque Louis XIV entre dans
Marseille par la brèche pratiquée à travers son rempart et ordonne la
construction de la citadelle Saint-Nicolas. Il faut punir une cité
rebelle, mais aussi prendre très vite, en quelques années, les
décisions qui vont propulser ce port provençal un peu endormi au
premier rang des places de commerce d'Europe. L'opération de
l'agrandissement permet le développement urbain au-delà des collines et
des vieilles murailles : la superficie de la ville triple en trente
ans. La croissance est portée par le trafic avec les Échelles du Levant
et l'essor des fabriques qui s'installent du côté de la Joliette et de
Rive-Neuve. Néanmoins, tous les Marseillais ne deviennent pas riches
comme «Moussou Bruny». Les gens du petit peuple, manoeuvres et
matelots, gagnent juste de quoi vivre et se loger avec leur famille.
Autre facette méconnue de son histoire, Marseille fut aussi le port des
galères de France. Louis XIV ordonna en 1665 la construction du
magnifique arsenal, qui occupait tout le fond du port, puis s'étendit
sur une bonne partie de la rive sud. Vers 1700, quarante galères
mouillaient dans le bassin du Lacydon, sur lesquelles vivaient 12 000
hommes de chiourme. Ce livre restitue la mémoire de ces Marseillais en
casaque rouge, ni reclus ni exclus, qui ont pris part à la vie
quotidienne de la cité.
Grand carrefour méditerranéen et port de guerre, Marseille joua
également le rôle d'escale culturelle, à mi-chemin entre baroque et
classicisme. Sa vie artistique et littéraire s'épanouit généreusement,
avec des artistes, des hommes de lettres et des savants nés dans son
terroir, tels que Antoine de Ruffi, Pierre Puget, Meiffrein Conte,
Xavier Marchetti, Laurent d'Arvieux et Louis Feuillée. Ce temps de
Marseille sous le règne du Roi-Soleil pourrait bien être le grand
siècle des Marseillais.

LIEN SOURCE
Revenir en haut Aller en bas
http://toulon.c.la
 
Marseille au temps du Roi-Soleil la ville, les galères, l'arsenal
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rumeurs dans le Royaume de Hurlevent
» Bien que le temps puisse sécher les larmes de mes yeux, le temps ne t'effacera pas de mon cœur || LIAM ♥
» Le soleil brille, temps idéal pour promener...
» Manifestation pour la paix a Cite-Soleil
» Cité Soleil, Evens serait le plus riche des pauvres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de discussions Toulonnais :: Sorties et loisirs :: Livres et revues sur Toulon (ou pas)-
Sauter vers: